APIE LOGISTIC

Les impacts des troubles musculosquelettiques en entreprise

Les TMS peuvent-être provoquées par de multiples actions dans la journée, que cela soit dans le domaine privé ou professionnel.

Lors de l’activité professionnelle, cette dernière joue un rôle majeur dans l’aggravation des symptômes, la durée et facilite leurs apparitions.

Les zones les plus fréquemment touchées par les TMS se localisent dans la zone supérieure du corps humain :

    • Les mains
    • Les articulations
    • Les coudes
    • Les épaules

 

Ces TMS surviennent au travail :

  • Les gestes effectués demandent des mouvements de torsion, de flexion et l’extension.
  • La répétition fréquente du même geste qui fait appel aux mêmes groupes de muscles et d’articulations, le travail statique.
  • Les vibrations et chocs mécaniques (exemple :  les outils électriques produisent des vibrations localisées).

 

Dans ces accidents du travail, il y a deux acteurs qui sont perdants.

Les salariés :

Les TMS représentent 87% des maladies professionnelles et 20% d’entre elles sont des accidents du travail qui sont liées au mal de dos. Elles entraînent à 45% des séquelles lourdes (incapacités permanentes).

Les entreprises :

Ces accidents du travail représentent une perte financière et productive sur le long terme.

En conclusion, les entreprises doivent investir dans la mise en place de protocole et des équipements de protection pour garantir la sécurité des employés, au lieu de subir une baisse de productivité et une perte financière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X

En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer