APIE LOGISTIC

Santé et Sécurité au travail : Comment prévenir la Lombalgie de ses salariés

Santé et Sécurité au travail : Comment prévenir la Lombalgie de ses salariés


Tous les chiffres sur la Lombalgie au travail

La prévalence des lombalgies est élevée. Dans une population en âge de travailler, plus de 2 salariés sur 3 ont eu, ont ou auront une lombalgie.

Les lombalgies représentent 20 % des accidents du travail (AT) et 7 % des maladies professionnelles (MP). Près de la moitié des AT lombalgies sont survenus lors de port de charges.
Certains facteurs de risques de lombalgies (manutentions manuelles, chutes, heurts, trébuchements, postures contraignantes) sont présents dans toutes les professions ; les lombalgies peuvent donc toucher tous les salariés. Cependant, les répercussions des lombalgies en termes de nombre et de durée des arrêts du travail sont plus importantes parmi les salariés plus exposés : manutentionnaires, conducteurs d’engins, travailleurs de force ou exposés à des postures contraignantes.


Les effets de la Lombalgie sur la santé

Dans plus de 90 % des cas, les lombalgies diagnostiquées sont dites « communes ». L’intensité des douleurs rachidiennes n’est pas liée à la gravité de l’atteinte. Il n’existe le plus souvent pas d’anomalie identifiable aux examens cliniques, biologiques ou radiologiques.


Les facteurs de risques

Les lombalgies ont généralement une origine multifactorielle. Les facteurs de risques professionnels sont importants mais peuvent s’y ajouter les prédispositions personnelles, des pathologies intercurrentes, des risques pris lors des activités domestiques et de loisirs, des risques psychosociaux de la vie hors travail. La composante professionnelle est surtout un déterminant du handicap lié à la lombalgie. Un routier qui se déplace à l’étranger ne vivra pas sa lombalgie comme un sédentaire qui a un travail léger et un accès immédiat aux soins. Le premier sera facilement arrêté alors que ce ne sera même pas envisagé pour le deuxième.


Que dit la règlementation ?

En matière de santé et sécurité au travail, il n’existe pas actuellement de réglementation spécifique relative à la prévention des risques liés aux lombalgies.

Il convient de se reporter, en premier lieu, à l’obligation générale qui incombe à l’employeur de préserver la santé physique et mentale de ses salariés (article L. 4121-1 du Code du travail). Il en découle qu’il devra prendre les mesures de prévention nécessaires pour éviter toute maladie ou accident professionnel, en s’appuyant sur les 9 principes généraux de prévention et les actions de prévention de la pénibilité au travail (art. L.4121-2).

La démarche de prévention des lombalgies consistera, entre autres à :

  • Éliminer la contrainte en modifiant l’activité (réorganisation, changements des modes de fabrication, automatisation, mécanisation) ;
  • Réduire la contrainte en modifiant son intensité ainsi que la durée d’exposition ;
  • Aménager ou réorganiser la situation de travail afin d’alléger l’astreinte ;
  • Informer et former les salariés face aux risques, aux moyens de les réduire et à la mise en pratique dans leur situation de travail des mesures de prévention préconisées.

Dans le cadre de l’évaluation des risques, l’employeur déterminera donc les différents types d’activités qui sont susceptibles de provoquer des lombalgies. Une fois les études de poste effectuées et les mesures de préventions mises en place, l’employeur devra se reporter à la réglementation prévue pour prévenir les risques liés à certaines activités.

On peut citer à titre d’exemple les activités suivantes susceptibles de déclencher des lombalgies :

  • Les activités liées à la manutention de charges : articles R. 4541-1 à R. 4541-10 du code du travail.
  • Les activités liées à l’utilisation d’écran de visualisation : articles R. 4542-1 à R. 4542-19 du code du travail.
  • Les activités exposant aux vibrations mécaniques : articles R. 4441-1 à R. 4447-1 du code du travail.

Prévenir les risques grâce à du matériel de qualité professionnelle

Avec le transpalette haute levée électrique Logitrans, vous êtes assurés d’avoir une position de travail optimale

Le transpalette haute levée Logitrans avec sa poignée ergonomique et sa levée électrique facilitent, protègent et améliorent les conditions de travail de l’opérateur. Vous pouvez également l’équiper d’une mise à niveau automatique pour un confort maximum.

carractéristique transpalette haute levée logitrans


Transpalette Haute-Levée : La Qualité à hauteur de travail

Transporte et soulève la palette à hauteur idéale pour l’utilisateur tout en respectant, grâce à ses angles arrondis, l’espace de travail, les palettes et les marchandises.


La construction de ce Transpalette Haute-Levée réduit les accidents de travail et douleurs pour l’utilisateur.

La sécurité et l’ergonomie de l’opérateur sont mises en avant. Par exemple le diamètre de prise du timon a été étudié pour réduire les douleurs aux poignets et aux épaules. D’importants tests ont été effectués avec des experts en sécurité et santé pour obtenir une haute qualité du produit.


Ergonomie & Durabilité

Le timon ergonomique permet les réglages personnalisés, ses angles arrondis et son faible poids rendent la levée de charge aisée. Ce transpalette garantie une longue durée d’utilisation et de faibles coûts de maintenance grâce à sa construction résistante, à ses composants de qualité et à la fiabilité du vérin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X

En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer