vêtements haute visibilité à Bourg-en-bresse

Quand porter un vêtement Haute-Visibilité ?

17 novembre 2020 0 Par Emma LIGNON

Qui sont les concernés ?

Les vêtements de haute visibilité sont des équipements de protections individuel indispensable lorsqu’on travaille dans des conditions de faible ou de mauvaise visibilité, particulièrement sur la chaussée et sur les routes. Ils permettent de contraster avec l’environnement et d’être vus en avance afin d’éviter tous danger.

De jour, ils permettent d’attirer l’attention. De nuit, ils permettent d’être visible au moindre faisceau lumineux. Importants dans les lieux de circulation.

Les vêtements de signalisation haute visibilité normés EN ISO 20471:2013 sont souvent demandé dans l’industrie automobile, les entreprises de travaux publics et les équipes de chantier, les personnes travaillent sur les voiries en ville, sur les routes départementales, et parfois sur les routes nationales et les autoroutes.

La norme EN-ISO 20471

En 2013,  la norme EN 471 devient la norme EN-ISO 20471. Tous les vêtements normé avants ce changement ne repondent donc plus aux exigences de cette nouvelle norme et doivent être renouvelé.
Heureusement chez Apie vous trouverez tous  ce dont vous avez besoin ici !

Parmi les principaux changement de cette norme, nous pouvons citer :

  • Tous les côtés du vêtement doivent être en matière à haute visibilité pour une assurer une visibilité périphérique (360°).
  • La matière fluo doit encercler la manche sur une largeur minimale de 50 mm.
  • Un vêtement de classe 3 doit obligatoirement couvrir le torse, avec des manches ou des jambes longues munies de bandes rétro-réfléchissantes.
changement de norme pour la haute visibilité

Dans quelle classe ?

Les 3 classes de visibilité correspondent chacune à une surface minimales visibles de matière fluorescente et de matière rétro-réfléchissante.

les différentes classes de protections
  • Classe 1 : niveau de visibilité le plus faible. Les vêtements de la classe 1 ne conviennent pas pour le travail le long de la voie publique. Cependant, ils peuvent être utilisés pour une visibilité accrue par des agents surtout à la lumière du jour. La vitesse maximale du trafic est de 30 km/heure.
  • Classe 2 : niveau intermédiaire de visibilité. Les vêtements à haute visibilité de la classe 2 conviennent pour le travail le long des voies publique (vitesse du trafic entre 30 et 60 km/heure). Par exemple : gilets, T-shirt, cottes à bretelles.
  • Classe 3 : niveau de visibilité le plus élevé. Pour le travail dans l’obscurité, le port de vêtements de travail à haute visibilité de classe 3 est obligatoire. La visibilité est garantie pour un trafic à partir de 60km/h et jusqu’à au moins 90 km/h. Cette visibilité optimale réduit considérablement le risque d’accidents. Par exemple : vestes à manches longues, parka, ensembles pantalon/ veste.

Bien porté ses vêtements de signalisation

Avant toute utilisation du vêtement, prenez le temps de lire la notice jointe avec le produit et de vérifier que celui-ci n’est pas déchiré ou endommagé. Il faut aussi vérifier qu’il dispose bien du marquage CE et des pictogrammes appropriés.

porter des vêtements de signalisation
  • Ne pas séparer les éléments dans le cas d’un ensemble.
  • Ne pas masquer les matières fluorescentes et rétro- réfléchissantes : ne pas porter ainsi des accessoires qui les couvrent.
  • Bien respecter les règles d’entretien (type de lavage/séchage, température, durée…) indiquées dans la notice. Les matériaux rétro-réfléchissants ne doivent être ni abimées ni sales.
  • En l’absence de toute source de lumière, la protection n’est plus assurée.
  • Ne pas porter des accessoires (tels qu’écharpe, sac à dos…) ou des articles standards (gilet contre le froid…) qui viendraient couvrir tout ou partie des matériaux hautement visibles de votre EPI.